Endométriose pelvienne : comment je fais et comment j’interprète mon échographie

  • Durée : 3 hrs + Durée d'accès 6 mois
  • Date : Accessible toute l'année
  • Type : E-learning
  • Lieu : elearning.radiologie.fr
  • Concepteur(s) : Pr Pascal Rousset
  • Orateur(s) : M Bazot, S Bendifallah, AE Millisher, M Monroc, M Najdawi, N Perrot, E Poncelet, P Rousset, I Thomassin-Naggara
  • Public cible : Praticien concerné par la Radiologie Radiologues

  • Les inscriptions fermeront le mardi 31 décembre 2024
Description Contenu pédagogiqueProgrammeInformations complémentaires

L’objectif de cette formation est de faire le point sur la place et l’apport de l’échographie pelvienne pour le diagnostic d’endométriose pelvienne. Lors des récentes recommandations de bonne pratique rédigées par le CNGOF-HAS, il ressort que l’échographie pelvienne est l’examen de première intention, notamment quand demandée par les professionnels de soins premiers. Sa place est renforcée par la mission d'élaboration d'une stratégie nationale contre l’endométriose, lancée début 2021 avec parmi ses axes le diagnostic précoce. L’échographie est parfois peu sensible pour détecter certaines lésions d’endométriose, mais a une bonne spécificité. Ainsi, cette technique doit être maitrisée et cette formation a pour but de refaire le point sur le savoir-être et le savoir-faire en échographie. Une description échographique de chacune des atteintes annexielles et sous péritonéales profondes qu’elles concernent la vessie, le torus, les ligaments utérosacrés, le vagin et le rectosigmoïde, ainsi que les limites et les pièges sont explicitées. Les approches innovantes avec l’échographie de fusion IRM et les possibilités thérapeutiques en radiologie interventionnelle sous échographie sont également abordées. Enfin, le faire-savoir avec un compte rendu structuré utile aux cliniciens est également proposé.


Panier

Tarif membres : 180€ TTC

Tarif non membres : 360€ TTC

Qualiopi