Imagerie de la démence

  • Durée : 2 hrs - Durée d'accès 6 mois
  • Date : Accessible tout l'année
  • Type : E-learning
  • Lieu : elearning.radiologie.fr
  • Concepteur(s) : Dr Charles Mellerio
  • Orateur(s) : G. Boulouis, C. Mellerio, M. Rodallec, C. Paquet, L. De Jong
  • Public cible : Praticien concerné par la Radiologie, Radiologues

  • Les inscriptions fermeront le mardi 31 décembre 2024
Description Contenu pédagogiqueProgrammeInformations complémentaires

La place de l’imagerie dans l’exploration des troubles cognitifs est essentielle. Son rôle a longtemps été limité à écarter un diagnostic différentiel et en particulier une « cause chirurgicale » (tumeur cérébrale, hématome sous dural…). Avec les progrès de l’imagerie, le but de l’examen est à présent d’orienter le clinicien vers les principales causes de démence. Il doit donc répondre à un protocole standardisé et rigoureux intégrant des séquences morphologiques avec une exploration fine des structures temporales internes, une séquence FLAIR, de diffusion et de susceptibilité magnétique. Cependant, selon le type de démence explorée, la place de l’IRM sera distincte. Dans les démence de type Alzheimer, l’IRM, bien qu’indispensable, ne peut suffire seule à poser le diagnostic, qui doit toujours reposer sur un faisceau d’arguments cliniques, biologiques et d’imagerie. Les critères d’imagerie reposent essentiellement sur la quantification de l’atrophie des structures temporales internes (score de Scheltens) et pariétales internes.

En revanche, une IRM normale éliminera une démence vasculaire, dont le diagnostic repose sur la quantification des anomalies de la substance blanche en FLAIR (score de Fazekas). Le bilan de cette étiologie devra également rechercher des infarctus infra-cliniques en diffusion et des micro-saignements en séquence de susceptibilité, dont la disposition orientera soit vers une origine hypertensive (profonde) soit vers une possible angiopathie amyloïde (superficielle).

Certaines causes plus rares doivent être par ailleurs systématiquement recherchées afin d’orienter le patient vers une prise en charge adaptée. Il s’agit en particulier de la maladie de Creutzfeldt-Jaco


Panier

Tarif membres : 180€ TTC

Tarif non membres : 360€ TTC

Qualiopi